Mousquetaire de la Garde de Louis XIV (Test n° 1 – Fascicule n° 1)
Le test, cheval tête baissée et patte avant gauche levée, cavalier tête et buste droits de face. Dans l’ensemble cette figurine est plus maigre et plus petite que celle de l’édition française, dont le cheval à la tête levée et patte droite levée, le cavalier la tête et le buste tournés vers la droite. La terrasse est plus détaillée.
Photo 1 – Mousquetaire de Louis XIV, à gauche édition française n° 1 et à droite le test.

Spahi du régiment d’Oran vers 1900 (Test n° 2 – Fascicule n° 2)
Le test, cheval brun marron, sellerie brun roux et détails de peinture du cavalier plus précis, deux chevrons sur les manches et tresses plus fines et plus grandes. L’édition française, cheval brun, sellerie marron foncé et cavalier avec un chevron sur les manches et tresses moins marquées. La terrasse est elle aussi plus détaillée.
Photo 2 – Spahi du régiment d’Oran, à gauche édition française n° 2 et à droite le test.

Capitaine de cavalerie de l’Armée sudiste de 1862 (Test n° 3 – Fascicule n° 22)
Le test, cheval marron clair, pattes et tête en positions plus base et queue levée, sellerie marron, tapis de selle gris clair. Cavalier plus mince, sans veste et buste plus droit. L’édition française, cheval brun foncé, tête et pattes avant plus levées et queue plus basse, sellerie noir, tapis de selle bleu. Le cavalier a un corps plus fort, une veste avec parement jaune, un étui de pistolet et une ceinture couvrant le sabre. Les étriers sont aussi différents, ainsi que les terrasses.
Photo 3 – Capitaine de cavalerie sudiste, à gauche édition française n° 3 et à droite le test.

Officier de cavalerie thessalienne vers 300 av. J.-C. (Test n° 4 – fascicule n° 5)
Le test, cheval gris clair plus cabré avec queue droite et harnais brun. Cavalier, cape violette plus ample, casque argent, habit bleu clair, glaive argent plus court et lance formée d’une tige de fer. L’édition française, cheval gris foncé au galop, pattes avant plus repliées, avec queue courbée et harnais marron. Socle plus petit avec un tronc d’arbre. Cavalier cape bleu foncé moins ample, casque or, habit violet, glaive or et lance en plomb moulée avec le bras.
Photo 4 – Cavalier thessalien, à gauche édition française n° 5 et à droite le test.

Le Test en France

Le test date du début de l’année 2006 et cette collection a pour thème les grands cavaliers de l’Histoire.
Sont disponibles, le mousquetaire de la Garde de Louis XIV (n° 1), le spahi du régiment d’Oran vers 1900 (n° 2), le capitaine de cavalerie de l’Armée sudiste de 1862 (n° 3) et l’officier de la cavalerie thessalienne vers 300 av. J.-C.(n° 4).
Ces quatre figurines, diffusées presque confidentiellement (deux villes en France), comportent quelques différences par rapport à celles de la Collection française de 2007.
Nous vous indiquons ces différences afin de pouvoir les identifier :